studio-théâtre
vitry


Petit bréviaire tragique à l'usage des animaux humains du XXIe siècle

{compagnie tf2 - Jean-François Peyret}

  • OUVERTURES PROFESSIONNELLES
  • VENDREDI 19 ET SAMEDI 20 MARS 2021
  • 15h30

©VincentDesclaux

Ça se bouscule aux postes-frontières homme/animal. Il y en a qui poussent à lever les barrières pour se précipiter les bras ouverts dans le pays des animaux ; jusqu’où s’enfonceront-ils, au-delà de chez les mammifères ? D’autres prônent le maintien de la fermeture de la frontière au motif qu’on est des animaux, mais quand même… Culturellement très éloigné de son plus proche cousin, le chimpanzé, Sapiens ne peut pourtant échapper au trouble de cette parenté. Que peut venir faire le théâtre dans cette galère ? À quelle expérience peut-il inviter ? Co-auteur il y a près de 20 ans avec Alain Prochiantz du Traité des formes, Jean-François Peyret lance en 2020 son Petit bréviaire tragique avec des artistes et chercheurs proches, des jeunes comédiens et musiciens. Une expérimentation, une affaire de transmission et d'héritage sans testament.

« Au printemps 2020, après l'ouverture à Grenoble de notre Petit bréviaire tragique à l'usage des animaux humains du XXIè siècle, nous en étions au deuxième épisode : nous le présenterions en juin à la MC93 dans le cadre du ManiFeste de l'Ircam, et le troisième en automne à la Commune d'Aubervilliers, avant de rejoindre son port d'attache, le Studio-Théâtre de Vitry. Le coronavirus en a décidé autrement. Les spectacles de 2020 furent annulés, et surtout l'ampleur et la brutalité de la crise sanitaire vinrent bousculer notre programme : nous travaillions surtout sur la frontière entre humains et non-humains : on maintient ou on lève cette frontière, sapiens demeure une exception ou bien va-t-il chercher de la compagnie en réintégrant l'ordre de la nature, etc ? La zoonose, ce virus que trafiquent entre elles espèces humaines et non humaines nous rappelle avec urgence que le vivant n'est pas un parc d'attraction. À cette attaque qui affecte (j'allais dire infecte) tous les aspects de notre vie, le théâtre, un théâtre, se doit de réagir et d'imaginer une réponse (immunitaire ?). Tout n'est peut-être pas perdu : souvenons-nous que, depuis Sophocle et la peste d'Athènes, le théâtre s'y connaît en épidémie. »

Jean-François Peyret, janvier 2021

Équipe artistique

Conception et mise en scène : Jean-François Peyret
Collaboration à la mise en scène : Gwenhoel Duée
Dramaturgie : Julie Valero
Interprétation : Marie-Lis Cabrières, Elphège Kongombé Yamalé, Lorenzo Lefebvre, Margot Madani, Anthony Moudir, May Hilaire, Lyn Thibault, Veronika Varga
Musique : Alexandros Markeas
Clarinettes : Juliette Adam
Percussions : François Vallet
Réalisation informatique musicale Ircam : Manuel Poletti
Vidéo : Maëlla Mickaëlle
Image : Alain Prochiantz
Ingénieur son : Alexandre Chaigne
Création lumière : Cédric Jaburek

Production

Studio-Théâtre de Vitry
compagnie tf2 - Jean-François Peyret

Coproductions

Ircam - Centre Pompidou
MC93 / Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny

Soutien

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national

Informations pratiques

  • Ouvertures professionnelles
  • Vendredi 19 mars 2021
  • Samedi 20 mars 2021
  • 15H30

Réservations

T.01.46.81.75.50
contact@studiotheatre.fr

Création online, binaurale et visuelle pour un journal de travail, à écouter ici