studio-théâtre
vitry


Mariette Navarro est née à Lyon en 1980. Après des études de Lettres Modernes et d'Arts du Spectacle, elle entre en tant que dramaturge à l’École Supérieure du Théâtre National de Strasbourg (2004 à 2007). Tout en écrivant, elle travaille comme dramaturge pour différents théâtres et compagnies, notamment auprès de Matthieu Roy et Caroline Guiela Nguyen (Elle brûle, Le Chagrin). Elle écrit également pour la chorégraphe Marion Lévy (Les Puissantes, 2015). A ce jour, elle a publié Alors Carcasse (Cheyne, 2011), Nous les vagues suivi des Célébrations (Quartett, 2011), Prodiges® (Quartett, 2012) et Les feux de Poitrine (Quartett, 2015). Les Chemins contraires sont parus chez Cheyne en 2016. Depuis 2010, elle fait partie du groupe de lecteurs du Théâtre national de la Colline. Elle fait également partie du collectif d'artistes de la Comédie de Béthune, et a été autrice de saison en 15-16 aux Scènes du Jura. En 2016, elle reprend la direction de la collection Grands Fonds aux éditions Cheyne. Elle est en résidence au Théâtre de l'Aquarium pour l'année 2018.

Après un parcours étudiant classique et quelques emplois de lecteur à voix basse, Boris Alestchenkoff fait le choix du théâtre il y a une quinzaine d’années. Il se forme au chant, au mime, au jeu masqué, et rencontre le metteur en scène Laurent Rogero qui l’engage dans plusieurs créations, dont un récent Don Quichotte. Auprès de Vincent Rouche et Anne Cornu, il développe un personnage de clown. Il travaille également avec Anne-Laure Liégeois (Embouteillage, La duchesse de Malfi), Bérangère Jeannelle (La Perichole), Valery Deloince (La colonie pénitentiaire). La rencontre avec Olivier Taquin l’ouvre à l’univers du cirque. Il prépare actuellement une adaptation théâtrale du Brigand de Robert Walser, l’un de ses auteurs préférés .

Acteur, il collabore notamment avec la compagnie Balazs Gera sur Le rêve d’un homme ridicule de Dostoïevski, Un Jeune homme pressé de Labiche, Mario et le Magicien d’après Thomas Mann, Enquête sur l’affaire des roses de Laszlo Darvasi, Le Feu d’après Henri Barbusse... En 2000, il adapte et met en scène le roman d’Ariane Gardel, On ne parle jamais de Dieu à la maison, suivi d’autres expériences d’écriture, d’adaptation ou de mise en scène – par exemple, autour du roman de Jean Cocteau, Thomas l’imposteur.
Il croise la route des metteurs en scène Paul Desveaux (Richard II de Shakespeare), Christian Caro (Les Messagers de Caro et Aufray) et plus récemment de Bérangère Vantusso (Kant de Jon Fosse et Les Aveugles de Maurice Maeterlinck, L'Institut Benjamenta d'après le roman de Robert Walser) .

Après l’obtention d’un BTS Design d’espace, elle intègre l’université Paris III-Sorbonne Nouvelle pour une licence d’Études Théâtrales, obtenue en 2010. Elle intègre ensuite l’ENSATT (Lyon). En parallèle à cette formation, elle se forme également à la marionnette à-travers des stages avec Bérangère Vantusso, Einat Landais, Johanny Bert... Elle complète cet apprentissage en suivant la formation mensuelle de l'acteur marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues (Paris) en 2016. En tant que scénographe, elle collabore avec divers metteurs en scène: Jeremy Ridel (Casimir et Caroline, 2017), Daniel Monino (Redemption, 2016, Antidote, 2015), Astrid Bayiha (Mamiwata, 2016), ou avec le collectif La Grande Tablée (Les Piliers de la Société, 2015) mais également avec Bérangère Vantusso (Le Cercle de Craie Caucasien, 2017). Elle construit également des marionnettes, notamment avec Einat Landais, avec qui elle collabore pour les spectacles de Bérangère Vantusso (L'Institut Benjamenta, 2016 -avec Carole Allemand), Narguess Majd (PapierTheatre, 2017), Johanny Bert...Elle croise ses deux savoirs faire en réalisant la scénographie et les marionnettes de spectacles avec Alan Payon (Nonna et Escobar, 2014, Choisir l'Ecume 2017) ou Jurate Trimakaite (Kryptis -créé en Lituanie en 2017, La Mort? Je n'y crois pas, 2016). Elle a également été assistante à la mise en scène auprès de Bérangère Vantusso (Le rêve d'Anna, 2014) et de Robert Wilson (Les Nègres, 2014, aux côtés de Charles Chemin) .

Christophe Hanon découvre la marionnette avec Josette Malon, au Havre, en 1992, il se forme ensuite aux Beaux-Arts, élève en art dramatique au Conservatoire de Rouen puis diplômé de l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières en 2002. Dès lors, il collabore en tant que marionnettiste et constructeur avec Jean-Pierre Lescot et Pseudonymo ; il collabore notamment à la mise en scène de Hubloscope textes de Serge Valletti ; Les Voilà Voilà, chansons jeune public chez Naïve ; La  Taknaw Parade (parade de rue à Redon) pour Les Articulteurs. Egalement interprète, musicien, technicien avec la Compagnie Pied en Sol (danse de rue) dans plusieurs créations. Il assure la direction artistique de spectacles de rue en collaboration avec des artistes et le chantier d’insertion Lever le Rideau à Redon. Il anime aussi des stages autour de techniques de jeu et de manipulation de marionnettes. Il est interprète et metteur en scène dans plusieurs spectacles et projets de Drolatic Industry (marionnettes) qu‘il co-fonde à la sortie de l’ESNAM. Il compose toujours les musiques de ses spectacles. Aujourd’hui, c ‘est avec Rouge Bombyx, son nouveau projet de compagnie, qu’il créé des petites formes et donne des stages en marionnettes portées et théâtre d’objets. Il collabore aux projets de trois-six-trente depuis 2011.

Formée à l'école du Théâtre National de Strasbourg, elle travaille sous la direction de Luca Ronconi, Georges Aperghis, Etienne Pommeret, Emmanuel Demarcy Mota, Anne Laure Liégeois, Paul Golub, Georges Werler, Guy Pierre Couleau, Guillaume Delaveau... Elle a écrit et fabriqué deux livres Objets aux éditions Poiein, ROGER et BouBoule.
Au cinéma, elle travaille avec Claire Simon, René Feret, Dominique Cabrera. Soudain Marie S Court métrage réalisé par François Rabette récompensé aux rencontres cinématographiques de Digne les Bains (avril 2018) .

Sophie Rodrigues a été formée à l’Ecole nationale Strasbourg de 1996 à 1999. Elle a également suivi une formation de masque et clown avec Marc Proux, de chant avec Françoise Rondeleux et a notamment suivi les ateliers de Grégoire Gesterman, Jacques Nichet, Françoise Lebrun et Jean-Claude Bolle-Redat .