studio-théâtre
vitry


Giulia Deline est artiste-chercheuse. Elle s'est formée à l'école nationale de théâtre de Bordeaux (EstBA) comme comédienne et à l'université de Nanterre comme chercheuse. Elle vient d'écrire un master de théâtre sur Les nouveaux récits (écologiques) dans le spectacle vivant contemporain, en se demandant : quels autres mondes fabriquent ces nouvelles histoires écologiques sur les scènes, aujourd’hui ?
Elle travaille comme comédienne avec plusieurs jeunes metteurs et metteuses en scène : Julie Fonroget, Lola Joulin, Mathieu Barché, Yacine Sif El Islam. Dernièrement, elle a joué dans Re-Paradise de Gwenaël Morin au Théâtre des Amandiers. Par ailleurs elle a le DE de professeure de théâtre et s'intéresse beaucoup à la pédagogie. Ses recherches lui ont fait découvrir Gilles Clément et depuis peu, elle apprend aussi à devenir jardinière au sein de l'école du jardin planétaire.

Après le Deust Théâtre à Besançon et l’Ecole Claude Mathieu à Paris elle a intégré le Festival de Caves et le festival des Nuits de Joux comme comédienne permanente. Elle a joué dans une cinquantaine de spectacle, en France et en Belgique sous la direction de Guillaume Dujardin, Gilles Bouillon, Charly Marty, Louise Lévêque, Serge Kribus, Elisabeth Barbazin, Moreau, Simon Vincent, Damien Houssier, Raphaël Patout, Rémy Barché, Gilles Granouillet, Yannik Landrein, Julie Guichard, Etienne Pommeret...
Elle a également créé trois spectacles : Mademoiselle Else, Nulle part où se mettre, Danses intérieures et mis en scène Quelque chose suit son cours.

Après avoir suivi une formation universitaire de théâtre, Agathe Perrault termine ses études à Sciences Po Strasbourg au sein du master 2 « Politique et gestion de la culture ». Souhaitant s'orienter vers l’administration du spectacle vivant, Agathe multiplie ses expériences professionnelles : chargée des relations avec le public à la Maison de la Musique de Nanterre, coordinatrice du Festival Nanterre sur Scène et assistante de production au Théâtre de la Ville. Considérant l'administration indissociable de toute création artistique, elle a à cœur d'accompagner des metteurs en scène et le développement de leurs projets. Elle fonde en 2015 avec Mathieu Barché la compagnie La Chevauchée. Entre 2017 et 2019 elle administre la Compagnie Les 3 Sentiers dirigée par Lucie Berelowitsch. Puis elle rejoint la Compagnie en Eaux Troubles - Paul Balagué, la Compagnie Depuis l’Aube - Pauline Ribat, la Compagnie Tout Un Ciel - Elsa Granat. Elle collabore depuis fin 2019 avec Solal Forte sur le développement du Festival International de Théâtre de Milos.

Après avoir obtenu sa Licence à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Cergy en 2011, Nathan Samuel poursuit sa formation à l’Esag Penninghen dont il sort diplômé en 2014. Il travaille comme directeur artistique pour la galerie Triode, American Design in Paris, puis quatre ans comme directeur artistique en art graphique pour la maison Christian Liaigre qu’il quitte en 2019. Parallèlement, il poursuit une activité personnelle de conception et de création de masques. Ce travail le conduit à élaborer des costumes pour différents projets de théâtre. Ainsi, en 2017 il travaille pour le metteur en scène Xavier Gallais sur la pièce Orestexerptie pour le Conservatoire Supérieur National d’Art Dramatique. Plus récemment il collabore avec Mathieu Barché pour sa pièce jeune public Fiction spéculative !, création programmée en janvier 2020 au Studio-Théâtre de Vitry. Récemment, il participe à l’exposition Face Value, A virtual exhibition of pandemic masks pour la Galerie Luperca Nashville.

Auteur comédien et metteur en scène, Arnaud suit en 2010 les cours du Studio d'Asnières. En 2012, il intègre la promotion IV de l'École du Nord sous la direction de Stuart Seide puis de Christophe Rauck où il mettra en scène une adaptation du Mépris, un film de Jean-Luc Godard dans le cadre d’une carte blanche. Il sort en 2015 et joue ensuite pour Lucie Berelowitsch puis dans Monkey Money, une création de Carole Thibaut. Il assiste Laurent Hatat dans la tournée de Retour à Reims, une pièce adaptée de l’œuvre de Didier Eribon. Au festival d’Avignon 2017, il joue dans Ma Science Fiction, écrit et mis en scène par Laurent Hatat.
Il travaille régulièrement avec Mathieu Barché et joue dans Shoegaze (2017) au Point Ephémère et au théâtre de La Loge puis Pâté (2018). Il joue dans le film En attendant les barbares de Eugène Green en 2018. Il jouera en 2020 à Lille dans Parklands, une pièce écrite et mise en scène par Muriel Cocquet. Il crée le Collectif Aubervilliers en 2018 et écrit sa première pièce originale pour cinq comédiens jouée à la rentrée 2019 - Création, projet sur le monde du travail dans le milieu de la Haute Couture. En collaboration avec le Tandem-scène nationale d’Arras et Douai et avec le soutien de Théâtre Ouvert dans lequel il travaille l'écriture. Plus tard il adapte le roman À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie de Hervé Guibert. Ce projet est reçu en résidence au Ramdam Centre d’Art en 2019 et sélectionné dans le dispositif Jeunes Pousses 2020 à la Maison Maria Casares.