studio-théâtre
vitry


" Avec mon équipe, je souhaite mener un projet de recherche basé sur notre pratique. Il s’agit de porter toute notre attention sur un point névralgique de notre travail et sur lequel nous cherchons depuis de nombreuses années déjà, à savoir la langue qui naît du plateau, et son processus de construction.

Le projet de recherche prend la forme d’une collection de séquences confrontant chacune un interprète et un animal, absent physiquement mais convoqué par différents moyens. Nous mènerons un laboratoire essentiellement axé sur le langage. Qu'est-ce qui fait parler l'interprète, face à celui qui ne parle pas ? Partant de ce donné impossible, je proposerai des énoncés pour lancer le jeu.

Que se passe-t-il si on essaye de remonter le moral d'une vache qu'on conduit à l’abattoir ? De faire l'éloge funèbre d'un pigeon écrasé ? D’expliquer à un faisan qu’il va être mangé ? D’humilier puérilement un cheval qui vient d’uriner ? D’être envieux de la fourrure d’un renard ? De courtiser un porc ?
Et quel langage va émerger ? Quels détours et quelles formes va-t-il prendre ? Comment se tisse cette langue qui n’est pas purement de l’ordre du discours et des idées, mais une matière ambigüe, accidentée, témoignant de nos contradictions, de nos émotions et de notre inconscient ? Comment sculpter cet entremêlement de sons et de silence pour frapper à l’endroit qui nous semble juste ?

Nous proposons de déplier et de documenter le processus d’une écriture de plateau – le nôtre – depuis le moment de son surgissement instinctif jusqu’à sa formalisation, après des couches successives de retravail, pour aboutir à un objet textuel précis et rigoureux. Nous chercherons à dégager et nommer les étapes successives par lesquelles nous passerons pour écrire ces séquences."

Florian Pautasso

Pour en savoir plus sur la Compagnie des Divins animaux : ici