studio-théâtre
vitry


En 1999, Bérangère Vantusso réunit autour d'elle plusieurs artistes et crée la compagnie trois-six-trente.
La démarche de création s’oriente dès le début vers un théâtre de recherche où se rencontrent marionnettes, comédiens et compositions sonores, développant un langage singulier au service des écritures contemporaines. C’est la question du renouvellement des formes et le désir d’aller vers un théâtre hybride, au croisement des arts plastiques et du théâtre, qui guide la compagnie. L’équipe artistique est toujours constituée des membres fondateurs et chaque création est l’occasion d’accueillir de nouvelles personnalités qui enrichissent le regard porté sur la question de la représentation théâtrale du réel.

En 2006, avec la création de Kant de Jon Fosse, la compagnie affirme son identité en imposant l’hyperréalisme (tombé en désuétude au début du XX° siècle) comme source de renouveau du lien entre le théâtre et la marionnette contemporaine. Bérangère Vantusso et Marguerite Bordat conçoivent d’étranges personnages, au seuil du vivant et du mort. Leur présence singulière trouble la perception du réel et ouvre un espace de jeu théâtral inédit: les plans narratifs sont démultipliés et le côtoiement des différentes présences (l’acteur, la marionnette, le texte) déploie des possibilités dramaturgiques inattendues.

Suite à cette création, l’hyperréalisme devient le cœur des créations de la compagnie. Bérangère Vantusso met en scène Les Aveugles de Maeterlinck, L’herbe folle d’Eddy Pallaro (pièce d’appartement), Violet de Jon Fosse, Personne(s)- installation pour un théâtre immobile, qui met en scène les 19 marionnettes hyperréalistes des spectacles précédents, Le rêve d’Anna d’Eddy Pallaro qui ouvre la Xème Biennale Odyssées du CDN de Sartrouville, L’Institut Benjamenta de Robert Walser créée à la 70eme édition du Festival d’Avignon qui clôt le cylce de l'hyperréalisme.
En 2017, elle crée le Cercle de craie de Bertolt Brecht avec les élèves de la 10e promotion de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette.
En 2018 avec l'artiste Paul Cox, elle créé Longueur d’ondes, histoire d’une radio libre au Festival d’Odyssée-Théâtre de Sartrouville, CDN des Yvelines.
Elle prépare actuellement Alors Carcasse de Mariette Navarro.

Les créations de la compagnie trois-six-trente sont rapidement repérées et tournent dans toute la France, au-delà du « réseau marionnettes », dans les CDN et les scènes nationales.

De 2011 à fin 2013, Bérangère Vantusso est artiste invitée du Théâtre national de Toulouse. Depuis 2014, elle est membre de l’Ensemble artistique du CDN de Sartrouville et du collectif d’auteurs et d’artistes du Théâtre du Nord à Lille. Elle est aussi associée à depuis 2016 du Théâtre Olympia – Centre dramatique régional de Tours.
En 2015, elle est lauréate du programme Hors les Murs de l'Institut Français, et part deux mois à Tokyo pour rencontrer les artistes du Théâtre national de Bunraku.